CHARLOTTE – INTERVIEW

charlotteC’est sans aucun doute l’une des plus belles découvertes de ces derniers mois. A travers le titre « Pars », Charlotte nous emmène dans son univers musical aux paroles recherchées et pleines de sens, le tout sur un fond mélodieux accrocheur.

Comment qualifierez-vous votre musique ?

Aérienne, intime et profonde.

Quelles sont vos principales sources d’inspiration pour votre musique ?

Les personnes que je croise sur ma route, leurs souffrances. Mes propres combats aussi, des situations qui m’ont marquées. J’aime écrire des sujets intenses.

Lors de l’une de vos interviews réalisées l’année dernière, vous avez déclaré « J’ai toujours chanté, mais je n’ai jamais assumé ». Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à vous lancer ?

En 2015, un ami que j’ai rencontré au Cours Florent il y a 6 ans m’a dit (me voyant tourner en rond dans une vie qui ne me rendait vraiment pas heureuse) : « Je pense qu’il faut que tu te focalises sur une chose et pas quarante projets par-ci par-là. Tu dois choisir. Ton truc à toi, c’est le cinéma ou la musique ? », je lui ai répondu que c’était de loin la musique, mais que j’étais bloquée. Il m’a répondu « Si c’est vraiment ça que tu as au fond de toi, laisse tomber tous les petits projets que tu as et vas au bout de ton idée, je crois en toi, fonce ! ». Ça parait simple, mais c’est vraiment à cet instant-là que la pièce est tombée et c’est apparu comme un besoin vital. Ça ne m’a plus lâché et les portes se sont ouvertes.

Parlez-nous un peu de vos multiples collaborations concernant le titre « Pars ».

« Pars » a été composée par Nicolas D’Avell (compositeur multiinstrumentiste) et moi-même. Ensuite, R.O a amené sa touche bien à lui pour peaufiner le titre. C’est par le billet de mon manager, Alex Germys, qu’est venue l’idée d’intégrer R.O à l’équipe. J’avais déjà entendu certaines de ses productions et j’étais enchantée de pouvoir collaborer avec lui !

Avez-vous d’autres collaborations de prévues ?

Non, pas pour le moment.

Et avec quel artiste rêveriez-vous de collaborer ?

Ici en Belgique, Oscar and the Wolf.

Quel est le dernier album que vous avez acheté ?

Daughter – Not to Disappear

Dans quel endroit aimeriez-vous vous produire tous les jours ?

Aux arènes de Nîmes, que j’ai découvertes cet été. Si je pouvais m’y produire juste une fois, ça serait déjà bien ! C’est un endroit magnifique, j’y ai vu London Grammar, c’était dingue.

De quel instrument voudriez-vous savoir jouer ?

La basse. C’est en cours 🙂

Selon-vous, quel est l’artiste belge qui fera l’année 2018 ?

Oscar and the Wolf.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s