Ébbène – Interview

Ébbène - Interview

Le 26 avril dernier, Ébbène, de son vrai nom Ben Baillieux-Beynon, sortait son nouvel album intitulé « Début De Soirée ». Au fil des morceaux, le jeune artiste séduit avec sa pop-poétique. Découvrez son univers à travers notre interview.

Pour commencer, d’où est venue l’idée du nom d’« Ébbène » pour votre nom de scène ?

C’est mon ami Gilles Dewalque (chanteur du groupe Pale Grey et photographe pour le projet) qui est venu avec ce nom-là. J’aimais beaucoup l’idée du coté sombre et brut du bois. Ça me permettait aussi de jouer avec la sonorité de mon prénom, Ben, et d’y mettre mes initiales qui sont « BB ».

Pouvez-vous nous parler de votre nouvel album « Début De Soirée » ? Quelles sont vos sources d’inspiration pour vos textes ?

Ca dépend. J’aime bien écrire autour de mots. Ca m’arrive souvent d’aimer un mot ou une expression et de construire une chanson autour de ça. Je mets parfois pas mal de temps à faire en sorte que tout me plaise dans le texte. J’aime bien cette approche de l’écriture. Parfois, c’est une phrase entendue quelque part qui m’inspire un texte. Il n’y a pas vraiment de règles. Ca parle souvent d’amour et de voyage. Ce sont beaucoup de tableaux et d’images, qui peuvent sembler abstraits, mais qui ont un sens profond pour moi.

Pourquoi avoir choisi « Début de soirée » comme titre pour votre album ?

C’est le titre du morceau qui ouvre l’album. Je trouve que ça collait bien au fait que ce soit un premier travail solo pour moi. Cette notion de commencement.

Sans titre (1)
© Gilles Dewalque

Si vous deviez décrire votre album en 3 mots, quels seraient-ils ?

Simplicité, textes et émotions.

Au début de votre projet, on ne voyait jamais vraiment votre visage sur les photos et en concert, la scène était plongée dans l’obscurité. Pourquoi gardiez-vous une identité assez « secrète » ? Et pourtant, cela contraste avec la pochette que vous avez choisi pour votre album, sur laquelle on vous voit de face…

Je trouve que parfois, pour se focaliser sur la musique, il est préférable de créer une ambiance et une atmosphère qui fait qu’on soit concentré sur les chansons. C’est une des raisons pour lesquelles je reste assez discret au niveau de l’image. Pour la pochette : j’ai fini par céder ! 🙂
Gilles Dewalque a réussi à me convaincre de prendre cette photo-là.

Selon-vous, quel est l’artiste belge qui fera l’année 2019 ?

Je pense qu’Angèle va continuer à faire l’année 2019.

NOUVEAU CLIP