Noé Preszow – Interview

NOE PRE

Noé Preszow est un auteur-compositeur-interprète bruxellois aux origines multiples. En mars dernier, il dévoilait son premier titre intitulé « À nous ». Aujourd’hui, il nous parle de l’actualité et de l’avenir de son projet musical.

Depuis combien de temps faites-vous de la musique ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans la musique ?

J’ai commencé avec le violon. Puis les chansons à 12 ans, dès que j’ai changé d’instrument, découvert la guitare, les claviers et emprunté un enregistreur. C’est le fait d’enregistrer qui m’a poussé à créer. C’est encore le cas.

Vous venez de sortir votre premier morceau intitulé « À nous ». Pouvez-vous nous en parler?

Ça parle de complicité, d’amour, de solitudes à protéger, du désir d’être là sans être tout à fait là, de fenêtres à ouvrir et de frontières à dynamiter. D’une certaine jeunesse, aussi. Sachant que la jeunesse n’a pas d’âge. Et d’une forme d’auto-célébration, parce que personne ne le fera pour le « nous » dont je parle.

Pouvez-vous également nous parler du clip qui accompagne le titre « À nous » ?

La « lyrics vidéo » sortie il y a quelques mois avait été fabriquée pendant le confinement avec l’artiste Hugo Ramirez. Cette vidéo est constituée de choses très personnelles et intimes.

Concernant le clip qui vient de sortir, j’avais envie de travailler avec Alexandre Brisa, de mettre ma chanson entre ses mains, de lui faire confiance. J’aime que sa maîtrise de la réalisation ne l’empêche pas de laisser la place à certaines imprécisions, à certaines hésitations. C’est essentiel parce que c’est dans ce bégaiement que je trouve ma place, que je respire. Il a sa propre interprétation du clip, donc je ne voudrais pas parler à sa place, mais disons que, pour moi, ça pose notamment ces questions toutes simples : qui est qui; qui suis-je; « combien » suis-je; qu’est-ce que faire corps avec soi-même et avec l’autre; qu’est-ce qu’un décor; qu’est-ce que le réel; qu’est-ce qu’un costume; vouloir changer le monde, est-ce que ça se lit sur un visage ?; qu’est-ce que c’est que faire semblant de faire semblant; tout ça tout ça…

La « lyrics vidéo » et le clip sont vraiment complémentaires.

© Pierre Cattoni

Quelles sont vos principales sources d’inspiration pour vos textes ?

Tout ce qui est sous tension, tout ce qui bouge, tout ce qui se cherche, tout ce qui dit « non ». Les trajectoires de mes potes ou des gens que j’ai connu dans le passé, ça occupe une place assez centrale dans ce que j’écris, aussi. Les retrouvailles accidentelles ou les esquives assumées, ce que deviennent les un.es et les autres, comment font-ils.elles pour vivre, comment chacun.e trouve sa place ou pas, le désir de liberté et les moyens qu’on trouve, ou pas, pour être raccord avec la vie qu’on mène, etc… Ensuite, mes racines multiples font que c’est dans ma nature de tenter de regarder là-bas, un peu plus loin. Les murs, et plus encore, l’envie de les faire sauter est omniprésente.

Quelle est votre définition d’un bon morceau ?

En tant qu’auteur-compositeur, c’est un morceau qui m’apprend des choses sur moi que j’ignorais.

En tant qu’auditeur, j’ai besoin de sentir que l’artiste n’essaye pas de me détourner du monde extérieur, mais, au contraire, aiguise mes doutes et mes sens.

Si vous deviez décrire votre musique en 3 mots, quels seraient-ils ?

Bricolée, intuitive, mouvante.

Quels sont vos futurs projets musicaux ? La sortie d’un EP ou d’un album est-elle au programme ?

Un EP arrive dans quelques semaines. Et l’album suivra, c’est pour bientôt.

Et, sauf contre-ordre, je ferai la première partie de Yaël Naim dans le cadre des Nuits Botaniques, à l’église de Laeken. Ça m’fait marrer de jouer dans une église.

Selon-vous, quel est l’artiste belge qui marquera la fin de l’année 2020 ?

Je suis très sensible au travail de Baloji.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s