Alice Spa – Interview

En 2016, Alice Spa sortait son premier EP Lueur dans la foulée de son expérience à The Voice Belgique. À désormais 26 ans, elle est aujourd’hui de retour avec Élan, un second EP, qui signe son évolution mais surtout une volonté de littéralement s’élancer vers de nouveaux horizons. Rencontre avec la jeune chanteuse bruxelloise.

Peux-tu nous présenter ton nouvel EP Élan

Mon nouvel EP Élan c’est quatre titres qui parlent vraiment de mon histoire. C’est assez intime comme EP. J’ai vraiment voulu raconter des choses qui me tenaient à cœur dans ma vie. Et puis c’est aussi un peu un nouveau tournant avec cet EP. C’est un style et un univers qui sont un peu différents de ce que j’avais l’habitude de faire avant où c’était très acoustique. Et là c’est un peu plus électro, avec des sonorités plus pop et électro. C’est assez nouveau. 

Pour présenter cet EP, tu as sorti le clip de Moi pas jalouse. Pourquoi avoir choisi ce titre en particulier ?

J’ai d’abord choisi le titre Tes mots d’amour, ça c’était le premier single. Tes mots d’amour représente un peu la nostalgie et la mélancolie de mon EP. Et puis j’ai choisi de défendre Moi pas jalouse parce que c’était un peu le deuxième versant de mon EP. C’est un titre un petit peu plus punchy qui montre la facette un peu plus ironique de l’EP que j’avais aussi envie de défendre. C’est aussi un sujet qui me tenait à cœur. Et le clip représente bien le thème de la chanson : sur comment les réseaux sociaux et comment ça peut nous pousser à devenir un peu jaloux, à nous comparer… 

Et si tu devais décrire Élan en 3 mots, quels seraient-ils ?

Intime, mélancolie et ironie.

Quel titre de l’EP avez-vous le plus hâte de défendre sur scène ? Pourquoi ?

C’est difficile… Je pense que celui que j’ai le plus hâte de défendre sur scène, c’est peut-être le dernier titre de l’EP Même pas peur. C’est le dernier morceau que j’ai écrit. Les autres titres, j’ai pu les défendre sur scène avec mon ancien projet (enfin c’était le tout début). Et celui-là je n’ai jamais pu le défendre donc j’ai hâte de voir comment en live il peut parler au public.

Avec quel artiste rêverais-tu de collaborer ?

Il y en a quand même pas mal ! Je dirai là maintenant comme ça, Veence Hanao. J’ai réécouté il n’y a pas longtemps son album et en fait ça a été quand même une grande révélation pour moi.

Selon-toi, quel est l’artiste ou le groupe belge qui marquera l’année 2021 ?

Iliona, c’est vraiment une artiste assez incroyable.