LAURA CROWE & HIM – INTERVIEW

LAURACROWE
© Nina Petitot Mestdagh Photography

Originaire de Philippeville, Laura Crowe comptabilise déjà plus de 58 000 vues sur son clip « Ecstasy« . Plus récemment, la jeune chanteuse a changé son nom de scène en « Laura Crowe & Him » afin de mettre en lumière son producteur Eric Renwart. Ce duo présentera très prochainement un nouvel EP intitulé « My Chemical Soul ».

Le 11 octobre 2018 aura lieu la release party de votre nouvel E.P. « My Chemical Soul ». Pouvez-vous nous en parler un peu ? Quels seront les thèmes abordés dans vos nouveaux morceaux ?

Notre prochain EP, « My Chemical Soul », va marquer un tournant artistique pour le projet. Durant ces derniers mois, on a développé notre personnalité musicale tant au niveau du « son » qu’au niveau du visuel et on a fait un bond en avant en terme de prod et d’explorations vocales. Avec cet opus, on va dévoiler plusieurs nouvelles compos aux textures plus analogiques tout en conservant la composante pop qui nous caractérise depuis le début. Pour ce qui est des thématiques, « My Chemical Soul » va s’articuler autour des paradoxes inhérents à la nature humaine, des amours déçus et des frustrations quotidiennes.

Quelles sont vos sources d’inspiration pour vos textes ?

Eric et moi, nous nous laissons beaucoup influencer par ce qui nous entoure; que ce soit les séries TV qu’on regarde, les livres, articles qu’on lit. Il nous arrive aussi de puiser notre inspiration à partir de nos propres expériences de vie, nos émotions, nos peurs, nos espoirs, le monde qui nous entoure et la société dans laquelle on vit. La manière dont on fonctionne est la suivante: on choisit une thématique qui nous est chère et on confronte nos idées et nos points de vue pour enfin arriver à des paroles qui reflètent ce que l’on a envie d’exprimer.

Quelle est votre définition d’une bonne chanson ?

Chacun aura sa propre vision de ce qu’est une bonne chanson. On pense tous les deux qu’il n’y a pas vraiment de recette mais on s’accorde pour dire qu’une bonne chanson, peu importe le style, est une chanson qui nous fait ressentir quelque chose (que ce soit de la joie, de la tristesse,…), bref une chanson qui ne nous laissera pas indifférent.

Ce sera également votre premier E.P. sous votre nouveau nom « Laura Crowe & Him ». Pourquoi avoir décidé de changer de nom ?
Quand on a commencé à travailler ensemble sur nos propres morceaux, Eric et moi, on s’est rendu compte qu’il y avait une magie qui opérait et on a donc très vite fonctionné comme un duo. On écrit, compose, choisit les textures sonores et développe notre esthétique ensemble. Ce qui fait qu’au sein de ce projet, Eric a bien plus qu’un “simple” rôle de producteur, il est mon binôme musical! Ces derniers temps on s’est rendu compte que, dû au fait que le projet s’appelait “Laura Crowe” uniquement, un certain nombre de
personnes avaient du mal à comprendre qu’il s’agissait en fait d’un duo et c’est donc pourquoi nous avons décidé qu’il était temps de faire évoluer le nom en “Laura Crowe & Him”. De plus, le fait d’avoir changé de nom maintenant coïncide parfaitement avec le lancement de notre nouvel EP et notre nouvelle esthétique visuelle et musicale.

Comment vous êtes-vous rencontrés Eric Renwart et vous ?

Nous nous sommes rencontrés pour la toute première fois en 2011 au Studio Molière à Forest. J’ai fait sa connaissance dans le cadre d’une session d’enregistrement pour un projet pour lequel on m’avait sollicitée. Le contact est tout de suite très bien passé entre nous. Mais ce n’est qu’à la fin de mes études, en 2014 que j’ai repris contact avec Eric et c’est à ce moment-là que nous avons décidé de commencer à créer un projet musical ensemble.

Selon-vous, quel est l’artiste belge qui fera l’année 2018 ?

Il y en aura sûrement plus d’un, mais Tamino, un artiste belge anversois dont nous avons eu le plaisir de faire la première partie au Salon à Silly, en fera certainement partie. Il a une voix extraordinaire qui vous transporte instantanément dans un univers hors du temps. Aucun doute qu’on parlera longtemps de lui, en tout cas, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s